Vous êtes dans : Accueil > LE SEUL VOTE UTILE A GAUCHE, C’EST LE VOTE DE GAUCHE

LE SEUL VOTE UTILE A GAUCHE, C’EST LE VOTE DE GAUCHE

 

 

LE SEUL VOTE UTILE A GAUCHE, C’EST LE VOTE DE GAUCHE

 
 

 

  • Alors que le choix des électeurs pour le premier tour de l’Election Présidentielle le 23 Avril prochain se précise, certains veulent nous faire renoncer à nous-mêmes en enjambant le Ier tour pour préparer d’emblée le second dont personne ne peut prédire aujourd’hui ce qu’il sera vraiment.
  • Ils voudraient que les électeurs de gauche renoncent à un vote de gauche pour tenter de faire élire un candidat qui serait moins à droite qu’un autre...
  • Ils nous adjurent de faire barrage à l’extrême droite en renonçant à la combattre à partir de nos convictions, nos valeurs et nos projets, et cela fait bientôt 30 ans que ça dure !
  • Depuis 30 ans nous nous sommes opposés aux composantes de l'extrême droite par une posture surtout morale, alors que dans le même temps les voix des candidats du FN n'ont cessé de progresser.

 

Nous, signataires de cet appel,
nous voulons mener la bataille politique contre l’extrême droite en affirmant haut et fort que nous sommes de gauche et que seul un projet de gauche peut éviter la « lepénisation» rampante des esprits et de certains programmes politiques de droite.

 

Renoncer au combat de gauche contre le Front National, c’est reconnaître avant même l’élection l’incapacité de la Gauche à répondre aux attentes de notre peuple et à mobiliser les Français autour d’un projet social, écologique, et authentiquement démocratique.

  • Ce n’est pas être de gauche de soutenir un homme providentiel comme l’Histoire de France en a souvent connu et qui ont toujours été combattus par ceux qui portaient alors nos valeurs.
  • Ce n’est pas être de gauche que de vouloir gouverner par ordonnances, c’est-à-dire l’exact contraire de l’attente démocratique de nos concitoyens.
  • Ce n’est pas être de gauche que de vouloir supprimer 125 000 postes de fonctionnaires sans dire lesquels, alors que nos hôpitaux, nos écoles, nos tribunaux, nos commissariats, nos prisons... ont tant besoin de personnels formés et respectés. Nous voulons des services publics de qualité, présents partout sur le territoire national, urbain, rural et outre-marin.
  • Ce n’est pas être de gauche que de s’attaquer au paritarisme à la place des syndicats dans la
  • gestion de l’assurance chômage, et de remettre en cause les 35 heures et l'ISF.
  • Ce n’est pas être de gauche que de vouloir une Europe livrée à la puissance de l’argent et de la finance et qui poursuive la politique d’austérité qui fait tant de mal à la population de l’ensemble des pays qui la composent.

 

 

 

 
 

 

LE 23 AVRIL 2017 AUCUNE VOIX DE GAUCHE NE DOIT MANQUER AU CANDIDAT DE GAUCHE QUI SEUL PORTE LE PROJET SOCIAL, ECOLOGIQUE, ET DE JUSTICE, POUR PREPARER LA FRANCE AU MONDE DE DEMAIN

 

 

 

 

 

 

 

Parce que nous sommes ouverts au monde,nous voulons défendre partout la paix et la liberté, sans aucune compromission avec ceux qui aujourd’hui massacrent leur peuple, et avec les terroristes qui nous ont déclaré la guerre, et déclaré la guerre au féminisme et à la laïcité.

Parce que nous sommes européens nous refusons l’Europe du dumping social et fiscal, l’Europe des lobbies financiers.

Parce que nous sommes européens nous refusons l’Europe du dumping social et fiscal, l’Europe des lobbies financiers, par la constitution d’un véritable parlement de l’euro.

Parce que nous sommes démocrates nous voulons une VI ème république qui redonne le pouvoir au Parlement et à l’ensemble des citoyens.

 

Parce que nous sommes épris de justice et d’égalité nous voulons donner à tous, par leur travail, les moyens d’une vie décente, par la hausse du pouvoir d’achat, la qualité de l’habitat, la protection des plus démunis.

 

Parce que nous sommes soucieux de l’avenir de la planète, nous voulons prévenir le monde du réchauffement climatique, prémunir nos villes et nos campagnes des pollutions qui atteignent la santé et la vie même de nos compatriotes.

 

 

Parce que nous sommes humanistes et de gauche nous voulons une France solidaire , où chacun pourra trouver dans l’échange avec les autres de quoi s’enrichir personnellement et collectivement pour transmettre aux générations futures l’idéal républicain que nous avons nous-mêmes reçu en héritage.

NOUS VOTONS ET APPELONS À VOTER BENOÎT HAMON LE 23 AVRIL PROCHAIN

 

Le 17 Avril 2017

Jean LE GARREC, Président du Cercle Ramadier, Michel DEBOUT, Anne-Juliette TILLAY, Anne LE MOAL, Christine SAVANTRE, Marie-Christine MARTY,

Recommander cette page Haut de page
eZ publish © Inovagora
Buste de Marianne